Appel à candidatures 2023 (appel supplémentaire)

Bourses de mobilité intra-africaine

(Supporté par le BMZ et AvH)

(Langue de candidature: toutes les candidatures DOIVENT être soumises en anglais)

 

Portée des Programmes:

AGNES propose deux bourses de mobilité intra-africaine pour chercheurs juniors, pour lesquelles les candidats intéressés et qualifiés d’Afrique subsaharienne peuvent soumettre leur candidature directement :

    1. Bourses générales de mobilité intra-africaine AGNES pour jeunes chercheurs (généralement pour les candidats masculins et féminins )
    2. Bourses spéciales de mobilité intra-africaine d’AGNES pour les jeunes chercheurs (pour les candidats de sexe féminin uniquement)

Les candidates FEMMES peuvent postuler à l’une ou l’autre des bourses ou aux deux, tandis que les candidats HOMMES ne peuvent postuler qu’aux bourses générales de mobilité intra-africaine AGNES pour jeunes chercheurs (généralement pour les candidats HOMMES et FEMMES). AGNES encourage les candidatures de tous les domaines de recherche, y compris les sciences de l’esprit, les sciences humaines, le droit et les sciences sociales.

NOTE SPÉCIALE :

Il n’y a pas de quota géographique pour l’attribution d’une bourse AGNES en Afrique subsaharienne. TOUS les excellents candidats éligibles de tous les pays d’Afrique subsaharienne peuvent prétendre à ces bourses. Toutefois, pour cet appel supplémentaire, AGNES encourage les candidats éligibles des pays sous-représentés suivants à poser leur candidature. Pour éviter toute ambiguïté, ces pays sous-représentés sont le Burkina Faso, le Ghana, la Guinée, la Côte d’Ivoire, le Liberia, le Mali, le Sénégal, la Sierra Leone, l’Angola, la République centrafricaine, le Tchad, le Congo Brazzaville, Congo Kinshasa (RDC), Guinée équatoriale, Gabon, Rwanda, Zambie, Ouganda, Tanzanie, Malawi, Lesotho, Botswana, Mozambique, Maurice, Mauritanie, Namibie, Zimbabwe, Cap-Vert et Sao Tomé-et-Principe.

I. Contexte

Nous avons le plaisir d’annoncer l' »Appel à candidatures supplémentaire » pour notre programme de financement : « Bourse de mobilité intra-africaine AGNES ». Cette bourse est généreusement financée par le ministère allemand de la coopération économique et du développement (BMZ) et avec le soutien de la Fondation Alexander von Humboldt (AvH). Cette bourse de mobilité intra-africaine d’AGNES pour les jeunes chercheurs vise à renforcer la capacité scientifique et la mise en réseau des jeunes chercheurs en Afrique grâce à la coopération active d’AGNES et des membres potentiels d’AGNES. Il soutient en outre les anciens étudiants de l’AvH dans leurs efforts de mentorat de jeunes chercheurs à fort potentiel, en les aidant à accéder à des réseaux internationaux d’excellence scientifique. Pour les deux bourses, le conseil d’administration d’AGNES s’efforcera d’atteindre une proportion de 50 % de chercheurs féminins sur la base du mérite.

II. Programmes

La bourse de mobilité intra-africaine AGNES permet aux doctorants des pays d’Afrique subsaharienne d’effectuer des séjours de recherche de 1 à 2 mois dans une université/un institut de recherche d’un autre pays d’Afrique subsaharienne (ci-après dénommé l’établissement d’accueil), où ils collaboreront avec un chercheur expérimenté (ci-après dénommé l’établissement d’accueil scientifique). La recherche proposée doit faire partie du travail de recherche doctorale, y compris, mais sans s’y limiter, le travail de laboratoire, les études en laboratoire, l’utilisation des ressources de la bibliothèque et la rédaction de la thèse ou d’une partie de la thèse. Les jeunes chercheurs éligibles doivent démontrer la pertinence de leurs travaux pour le développement de leur pays d’origine en Afrique subsaharienne. La bourse vise à être aussi complète financièrement qu’il est raisonnablement possible de l’être pour un court séjour en dehors des frontières du pays du candidat. Elle couvre les frais de voyage et de séjour et comprend une allocation de recherche versée à l’institut d’accueil sur demande pour couvrir une partie des dépenses de recherche. Un montant maximum de 2300 euros et de 3000 euros est prévu pour les séjours de 1 à 3 mois, en fonction de la durée du séjour.

III. Admissibilité et procédure de demande

Les candidatures directes de jeunes chercheurs ayant publié au moins un article issu de leur thèse (dans une revue non prédatrice) seront prises en considération pour les deux bourses de mobilité AGNES. Le demandeur :

    1. Les candidats peuvent être issus de n’importe quelle discipline universitaire, mais doivent être officiellement inscrits à un doctorat dans une université ou un établissement d’enseignement supérieur d’Afrique subsaharienne,
    2. être ressortissant d’un pays d’Afrique subsaharienne,
    3. doit avoir publié au moins un article de recherche issu de son travail de thèse (dans une revue non prédictive).
    4. le candidat doit être un doctorant inscrit et actif dans un établissement universitaire accrédité en Afrique subsaharienne
    5. le candidat doit clairement démontrer que son travail est pertinent pour le développement des pays d’Afrique subsaharienne,
    6. la mobilité ne peut être effectuée dans le pays d’origine du candidat ni dans le pays où il est inscrit en doctorat, et
    7. seuls les candidats ayant un hôte scientifique identifié et une proposition/un calendrier de travail convenus d’un commun accord seront pris en considération pour l’attribution de la bourse.

Les jeunes scientifiques intéressés doivent remplir le formulaire de demande en ligne (Formulaire en ligne), téléchargez tous les documents requis tels qu’énumérés dans le formulaire et envoyez des copies des documents directement au bureau AGNES par courrier électronique : info@agnes-h.org et rlvihotogbe@gmail.com avec le TITRE DU SUJET : Nom de famille suivi de « 2023_AGNES Intra Africa mobility grant« . Exemple : Si le nom d’un candidat est Clément Romaric, le sujet sera le suivant : « Clement.Romaric_2023_AGNES Bourse de mobilité intra-africaine ».

IV. Documents requis (taille maximale = 8MB)

Les demandes complètes doivent comprendre les éléments suivants :

    1. Une courte proposition de recherche/projet (pas plus de 5 pages) du scientifique débutant (candidat) avec un bref aperçu de l’activité de recherche proposée et un calendrier de travail pour atteindre le(s) objectif(s) du projet de recherche dans l’institution d’accueil. L’hôte scientifique doit accepter par écrit la proposition et le calendrier.
    2. Un CV standard du candidat (utilisez le modèle ci-joint) et une preuve officielle de l’inscription au diplôme de troisième cycle (seuls les étudiants en doctorat sont éligibles).
    3. Une copie des relevés de notes officiels du candidat, indiquant les notes obtenues au cours du premier cycle et des études supérieures.
      Veuillez fournir l’explication officielle du système de notation.
    4. Une liste d’articles publiés dans des revues non prédatrices (inclure une copie électronique ou une capture d’écran d’au moins la page du titre/de l’auteur).
    5. Frais de voyage (par voie terrestre ou par vol en classe économique) : fournir deux devis pour le voyage (y compris le voyage aller-retour) entre le pays de résidence du candidat et le pays de l’institut d’accueil.)
    6. Estimation du coût de la vie (loyer, repas, transport local, assurance maladie) à l’institut d’accueil. Les candidats doivent conclure une assurance maladie valide pour le séjour de recherche. Les hôtes scientifiques et les instituts d’accueil sont censés aider les candidats à trouver un logement abordable et les conseiller sur l’établissement d’une estimation des frais de subsistance.
    7. Lettre d’invitation de l’hôte scientifique: (i) la confirmation qu’un lieu de travail sera disponible à la période indiquée, (ii) une déclaration contraignante de l’institution d’accueil demandant un montant d’allocation pour frais de recherche. Les montants de 100 et 200 euros par mois, respectivement, seront déduits du montant total de la bourse pour les sciences humaines et sociales, les sciences naturelles, les sciences de la vie et les sciences de l’ingénieur, afin de couvrir les frais d’inscription.

Veuillez vous assurer que les documents d’appui sont étiquetés avec les lettres appropriées, le nom complet et le titre du document (par exemple A – JOHN MAXWELL – Proposition de projet), qu’ils ne dépassent pas 8 Mo et qu’ils parviennent au bureau d’AGNES avant le 10 mars 2024, à 12h00 GMT.

Télécharger le modèle de CV ici :
Modèle de CV MG

PS. Toutes les candidatures qui ne suivent pas les lignes directrices indiquées ou pour lesquelles il manque un document requis seront automatiquement rejetées.

V. Montant et utilisation de la subvention

Cette subvention unique ne peut pas être utilisée pour financer des séjours rétroactivement. Le bénéficiaire de la bourse et son hôte scientifique doivent chacun envoyer par courrier électronique une lettre d’acceptation signée et un accord contractuel au conseil d’administration d’AGNES dans les sept jours suivant la réception de l’offre. À l’issue du séjour de recherche, les boursiers et les hôtes scientifiques doivent tous deux rendre compte à AGNES des progrès et de la réussite de la collaboration.

VI. Budget maximum (toutes dépenses confondues)

1 mois : jusqu’à 2 300 EUR
1,5 mois : jusqu’à 2 650 EUR
2 mois : jusqu’à 3 000 EUR

VII. Réunion de sélection

Une réunion de sélection aura lieu en avril 2024, et seuls les candidats sélectionnés seront informés. Début des séjours de recherche : au plus tôt le 15 juin 2024 et au plus tard le30 septembre 2024.

Pour toute question, veuillez contacter

Olaitan Joel-Anthony (Responsable du programme). Courriel : info@agnes-h.org

Dr. Ir. Romaric Vihotogbé (Secrétaire d’AGNES). Courriel : rlvihotogbe@gmail.com

Alexandra Muellner-Riehl (coprésidente d’AGNES). Courriel : muellner-riehl@uni-leipzig.de

Odunayo Clement Adebooye (Président d’AGNES). Courriel : ocadebooye@daad-alumni.de